L'accès au portail Professionnel de Santé est réservé aux professionnels de santé.
En accédant et navigant sur ce site, vous certifiez être un professionnel de santé.

Loi N° 2011-2012 du 29 décembre 2011 et du décret N° 2012-743 du 9 mai 2012 relatifs à la publicité sur les dispositifs médicaux.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Atrostim PNS®

implantoitava elektrodi
Implantoiva elektrodi ja vastaanotin
Récepteur Atrostim

Atrostim PNS® est constitué d’une partie implantée intrathoracique et d’une partie externe qui communique entre-elles par radiofréquence (<100 Hz).

La partie intrathoracique comprend :

  • 2 électrodes positionnées sur les nerfs phréniques (au niveau médiastinal), reliées à leurs récepteurs sous cutané positionnés au niveau sous claviaire ou au niveau des cotes flottantes.

La partie externe comprend par ailleurs :

  • 2 antennes rondes (posées à la surface de la peau) reliées à un contrôleur (qui génère de l’énergie et contrôle donc les stimulations).

Ainsi, pas de risque d’arrachage du neurostimulateur.

La stimulation phrénique met en jeu des électrodes quadripolaires, qui ont l’avantage de stimuler ces nerfs de façon cyclique, avec une faible intensité (0.05 – 2.2 mA). Ce haut degré technologique permet de ne pas solliciter la totalité du nerf à chaque stimulation, diminuant ainsi le risque de fatigue du diaphragme.

Atrostim® libère les patients de leur respirateur et de ses contraintes (image de soi, infections des voies respiratoires, absence de mobilité, soins techniques infirmiers…), au profit d’une respiration naturelle offrant à chaque patient un véritable avenir de mobilité.

Comment ça marche ?